Location de bureau : les types de bail possible

Location de bureau : les types de bail possible

Quelle que soit la nature des activités de votre entreprise, vous devez penser à louer des bureaux. C’est une démarche intéressante, car la location est un choix plus économique que l’acquisition en pleine propriété. Mais lorsque vous contacterez une société spécialisée pour louer un bureau, il vous faudra signer un bail. Et plusieurs types vous seront proposés.

La location de bureau via un bail professionnel

Si vous souhaitez faire de la Location Bureau, vous pouvez opter pour la location sous bail professionnel. C’est le meilleur choix qu’un professionnel puisse faire. Le bail signé a une durée minimale de 6 ans. Sachez qu’en signant pour un bail professionnel, vous pouvez discuter avec le bailleur du montant du loyer. Et dans les clauses du contrat, il est possible de prévoir une indexation de ce loyer à des indices spécifiques, ce qui permettrait de le réviser d’un commun accord en cas d’évolution des indices en question.  

Avant de signer un bail professionnel pour louer un bureau, ayez en tête qu’il est possible de le résilier à tout moment. Et cela peut être à l’initiative aussi bien du locataire que du bailleur. Mais la loi oblige d’avertir l’autre partie au minimum 6 mois d’avance.

La location sous bail commercial

Si vous êtes commerçant ou artisan et que vous avez l’intention de louer un bureau, ce serait bien de signer un contrat de bail commercial chez SKEPP Location Bureau. On considère ce choix comme très protecteur car étant stipulé pour 9 ans minimum. Lorsque ce temps arrive, une reconduction automatique est faite, en principe, par le bailleur. Si ce n’est pas le cas, il devra payer au locataire une indemnité d’éviction qui est généralement très coûteuse. Le bail commercial se présente ainsi comme une bonne solution pour bénéficier d’une stabilité, puisqu’il est difficile pour le bailleur de se séparer de son locataire. Toutefois, cela passe absolument par le respect de tous les engagements clairement stipulés dans le contrat, notamment le paiement correct des loyers.

La location sous bail de courte durée

Vous avez également la possibilité de louer un bureau en signant un bail de courte durée. Un tel contrat court pour 2 ans maximum, une durée qui convient aux professionnels qui sont en phase d’installation. Ainsi, ils ne prennent qu’un engagement que sur le court terme. Notez qu’un bail à courte durée prend automatiquement fin lorsque les deux ans prennent fin. La loi ne prévoit pas de droit au renouvellement. Cependant, si le locataire n’est pas délogé du bureau après les 2 ans, le bail se transforme automatiquement en bail commercial.

https://skepp.com/fr